Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

BOUGAREL Gustave

Nous sommes à la recherche d'une photo.
 
est né le 14 décembre 1879 au domicile de ses parents aux Epus à Tronget (03). Son père Gilbert est journalier et sa mère Marie née MOREL est sans profession.
 
 

Veuf il épouse Annette DÉRY dans cette même ville le 29 juin 1936 et ils vont habiter à Moulins 11, rue du Progrès à une date non connue.

Il est retraité des mines selon les Archives Municipales de Moulins quand il est arrêté à Toulon-sur-Allier (03) le 6 avril 1943 sur dénonciation ainsi que son épouse pour "détention d'armes".

Ils sont internés à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins, avant d'être transférés à la prison de Nevers (58) le 3 mai 1943..

Source du document ci-contre: Archives Municipales de Moulins 5 H 81

Gustave BOUGAREL est déporté N.N.  à une date non connue.

Procédure Nacht und Nebel
instaurée par le décret Keitel de décembre 1941 pour «des actes délictueux» tels que espionnage, sabotage, détention illégale d'armes, etc. Ce décret prévoit le transfert en Allemagne en vue d'un jugement dans le secret absolu. Les déportés doivent disparaître dans «la nuit et le brouillard», c'est-à-dire sans laisser de trace.
 

Il est déporté de Paris gare de l'Est au camp de Hinzert.

Hinzert: camp spécial dirigé par la SS depuis septembre 1939. Situé près de la ville de Trèves à proximité de la frontière avec le Luxembourg. Au départ il reçoit des Allemands qui travaillent pour l'Organisation Todt et qui sont condamnés à de légères peines de rééducation. Par ailleurs, des détenus français sont passés par le camp d'Hinzert, dont un petit nombre sont arrêtés en Allemagne. Mais le groupe le plus important est celui des déportés «NN» venant de Paris acheminés en transports de mai 1942 à septembre 1943. En octobre 1943 les derniers «NN» quittent le camp.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il y décède de "lungenentzündung" (pneumonie)  le 23 ou le 26 juin 1943 selon les Archives du Service International de Recherche d'Arolsen.


Source du document à gauche ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen    1.1.13.1 / 449470.

Source du document à droite ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen 2.3.3.3 / 78082662.  


Il décède le 25 juin 1943 à Hinzert selon l'état civil de Tronget et le JO N° 270 du 21 novembre 2009.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat à la Défense en date du 29 septembre 2009 paru au Journal Officiel N° 270 du 21 novembre 2009.

 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 94

- Archives Municipales de Moulins 5 H 80, 81

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Tronget (03) et de Bourbon-l'Archambault (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- MemorialGenWeb site Internet

- Service International de Recherche d'Arolsen    1.1.13.1 / 449470, 2.3.3.3 / 78082662,
 
©  AFMD de l'Allier