Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
CANTON André Jean
 
 
ODAC de l'Allier

est né le 16 février 1911 au domicile de ses parents rue de la République à Montluçon (03). Son père Arthur est journalier et sa mère Henriette née BIDEAU est femme au foyer.

Le 30 novembre 1929 il épouse Renée Elisabeth BUSSIÈRE à Montluçon et ils ont un enfant.

Machiniste à l'usine Saint-Jacques à Montluçon il est domicilié 24, rue des Rémouleurs à Montluçon.

Exempté en 1933 il est déclaré «Bon pour le service armé»le 26 décembre 1939 et transféré le 21 avril 1940 au Dépôt d'Artillerie d'Afrique du Nord N° 4 à Tunis. Il est affecté au 62ème Régiment d'Artillerie 101ème Compagnie. Il est démobilisé le 12 août 1940.

 
Photo: Office Départemental des Anciens Combattants de l'Allier.
 
Il appartient à l'organisation de Résistance «Front National» à compter du 7 juin 1942  sous le pseudonyme de «Gringal».

Il est arrêté à son domicile par cinq policiers allemands de la Gestapo le 30 novembre 1943.

Selon une note des Renseignements Généraux il est arrêté ainsi que son épouse Renée à cause «des relations amicales» qu'ils entretiennent avec Marcel DELABOT. Ce dernier est arrêté le même jour en raison de «ses anciennes attaches avec l'ex-parti communiste».

Il est alors interné à la Caserne Richemond à Montluçon, puis à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

Le 22 janvier 1944 il est déporté de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 24 dans le convoi référencé N° I.172.

 

Source du document ci-dessus: Service International de Recherches d'Arolsen 5649440.

Il y reçoit le matricule N° 44299. Après la quarantaine il est affecté au Kommando de Schönebeck.

Schönebeck ou "Julius": Kommando du KL Buchenwald. Les détenus de ce Kommando, situé à 20 km au sud de Magdeburg, travaillent pour la firme Junkers à la fabrication de pièces d'avion. Ouvert en mars 1943, il est évacué vers la Tchécoslovaquie. Près de 1200 détenus s'y trouvent en janvier 1945.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.


Il est ensuite transféré au Kommando de Mülhausen.

Mühlhausen ou "Martha": Kommando du KL Buchenwald. Situé à 80 km au nord-ouest de Buchenwald, ce Kommando ouvre en avril 1944. Les détenus travaillent dans l'usine Junkers à la fabrication de fuselages et de pièces de gouvernes. Ils sont près de 600 en janvier 1945. 569 détenus sont évacués sur Buchenwald.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.



Il est transféré sur Flossenbürg d'où il est évacué. Il est  libéré le 25 avril 1945 à Pösing et rentre le 11 mai 1945.

Il adhère à l'Association des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes de l'Allier.

La carte de Déporté Résistant N° 1.011.25740 lui est attribuée  sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du  9 juin 1955 pour son appartenance  à l'organisation communiste "Front National de Lutte pour la Libération et l'Indépendance de la France".

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 104742), il est homologué en tant que Résistant au titre de la R.I.F. (Résistance Intérieure Française) et  des D.I .R. (Déportés et Internés de la Résistance).



Source du document à gauche ci-dessus: Archives de l'Association des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes de l'Allier.
Source du document à droite ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.


Il décède le 22 décembre 1974 selon l'état civil de Montluçon.
 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 778 W 1580 W 1, 1289 W 91, 1 R 1931.1025.683,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 171

- Archives de l'Association des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes de l'Allier

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Montluçon (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Office Départemental des Anciens Combattants de l'Allier

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 104742)

- Service International de Recherches d'Arolsen 5649440

©  AFMD de l'Allier