Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
BONNAND Pierre Louis Marie
 
 
DIAC Clermont-Ferrand

est né le 29 décembre 1920 au domicile de ses parents 45, Boulevard de Courtais à Montluçon (03). Son père Claude est armurier et sa mère Marie née LOMBARD est femme au foyer.

Il est domicilié chez ses parents 20, rue de l'Hermitage à Montluçon et se dit étudiant en radio et suit des cours par correspondance.
 
 Il va aux Chantiers de Jeunesse du 20 mars 1941 au 11 octobre 1941.

 Photo: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.
 

En 1941 il fait partie en tant qu'agent P 1 des  résistants de la première heure au Mouvement Combat avec le lieutenant HIRSCH et en 1942 il recrute des volontaires pour former un groupe d'environ quinze hommes.

Il fournit des fausses cartes d'identité, procure des refuges aux camarades pourchassés et fournit et met au point des postes radio.

En 1943 il se rattache au groupe Stationer et début 1944 s'affilie au réseau "Edouard/Hector Buckmaster" comme agent P2, c'est-à-dire à temps plein et rétribué avec le grade correspondant de sous-lieutenant pendant la durée de sa mission, à compter du 1er avril pour rejoindre Londres afin d'y suivre un stage de radio, ce qu'il ne pourra pas faire.

Car il est arrêté par la police allemande au cours d'un contrôle d'identité le 29 avril 1944 vers 22 heures au Bar de la Passerelle Quai Rouget de l'Isle à Montluçon. Il est arrêté, car trouvé «porteur d'un laissez-passer de nuit en blanc prêt à être rempli et utilisé» selon une note des Renseignements Généraux. Trois autres personnes sont arrêtées: Gaston CHAPILLON, Valentin DÉSER et  Emile SADOWY.

Il est interné à la Caserne Richemond à Montluçon jusqu'au 2 mai, puis est transféré à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

Le 18 juin 1944 il est déporté de Compiègne à Dachau où il arrive le 20 dans le convoi N° I.229. Il reçoit le matricule N° 72401.
 
 
Source du document ci-dessus: Mémorial annuaire des Français de Dachau.

Source du document ci-dessus: Service International de Recherches d'Arolsen.

Après la quarantaine il est transféré au Kommando d'Allach.
 

Allach: Kommando du KL Dachau. Ce très important Kommando de Dachau, créé le 17 mai 1944, fait travailler les détenus à divers projets et productions: d'abord pour une manufacture de porcelaine, ensuite pour la firme BMW, enfin pour divers chantiers de l'organisation Todt. Il compte jusqu'à 3850 détenus.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.


Puis il est transféré au Kommando de  Kaufbeuren.
 
Kaufbeuren: Kommando de Dachau situé dans le Sud-ouest de la Bavière. Les détenus travaillent dans une usine de tissage pour la firme BMW. Ils fabriquent des arbres d'hélices pour avions de guerre.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
 
Il est renvoyé au Kommando d'Allach où il est libéré le 30 avril 1945 par les troupes américaines.

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 70815), il est homologué en tant que Résistant au  titre des F.F.C. (Forces Françaises Combattantes) et des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

La carte de Déporté Résistant  N° 1.011.11029 lui est attribuée sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 14 juin 1952.
 
DIAC Clermont-Ferrand

Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

 
Il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur avec attribution de de la Croix de Guerre 1939-1945 avec Palme (Journal Officiel du 18 juillet 1961).

Il est fait Officier de la Légion d'Honneur (Journal Officiel du 5 janvier 1963).

Il décède le 23 juin 2004 à Désertines (03).

 
Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 654 W 6, 1 R 1940.1081.1595,

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Montluçon (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial annuaire des Français de Dachau   Amicale des Anciens de Dachau 1987

- Office Départemental des Anciens Combattants de l'Allier

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 70815)

- Service International de Recherches d'Arolsen.
 
©  AFMD de l'Allier